COMPOSER PAR ORDINATEUR : LA PAGE DU DEBUTANT

Audiophile sans vergogne ou amateur éclairé, tu souhaites franchir le cap de l'écoute au home made? Voici quelques bases et conseils indispensables à tes premières expérimentations musicales.


Des idées... et des outils

Le séquenceur, logiciel dédié à la manufacture sonore, est pour le compositeur moderne ce qu'est la casserole au cuisinier. On y met tout nos ingrédients (enregistrements, pistes d'instruments virtuels, outils de mixage et de finalisation de pièces sonores) et il en ressort après maturation une mixture agréable. Je vais donc m'attacher maintenant à présenter les fenêtres basiques gérants ta composition sur séquenceur (autrement appelé STAN ou DAW à l'anglaise).

Sur un DAW il y a :


I) Une fenetre principale

Tu y trouves tes enregistrements sous forme de pistes.

Fenêtre principale du séquenceur



II) Une table de mixage virtuelle, ou mixeur

Ici tu trouveras des faders (boutons du volume) et des potards (boutons ronds) sur chaque tranche de console. Une tranche de console correspond à une piste de la fenêtre principale et la gère. Ces tranches sont les délimitations verticales que tu vois dans ton mixeur. Elles possèdent chacune un vu-mètre, c'est-à-dire l'échelle graduée du volume de la piste, celle-ci s'anime lorsque tu passes en lecture ton morceau. On peut ajouter sur une tranche des effets de mixage ou des instruments virtuels comme on peut le faire sur une piste à partir de la fenêtre principale.

Console du séquenceur

Tu feras dans le mixeur l'exercice répété régulièrement de la mise à plat, c'est-à-dire l'harmonisation de tes volumes en montant et descendants tes faders, et le panning grace aux potards dédiés, c'est à dire que tu peux placer des pistes à gauche et à droite dans l'espace sonore. Ceci permet entre autres de différencier les sons dans ta production lorsqu'ils ont tendance à se mélanger (effet brouillon, imprécision, masquage des sons entre eux). Tu peux dès lors écouter tes morceaux favoris et repérer plus précisément quel instrument est centré et quel autre est mis sur les côtés, c'est un exercice utile. Il y a évidement des règles de bonne utilisation du panning que je relaterai dans un article à venir.

Astuce : Tu n'auras aucune difficulté à te servir d'un fader la première fois, mais si ton potard ne répond pas, c'est que tu ne fais pas la bonne manip. Essaie de cliquer dessus, et tout en maintenant le bouton gauche de la souris, déplace la à la verticale de haut en bas. Ton potard s'orientera à gauche et à droite respectivement.

Tu trouves aussi sur toutes les tables de mixage un fader particulier, appelé master. Il fait la sommation des sons sortant de toutes les tranches de la console. L'animation de son vu-mètre représente le volume de ta création en sortie du séquenceur. Ce fader doit etre laissé à zéro, quelque soit le volume décrit par son vu-mètre.


III) Une fenetre servant à l'édition, ou piano roll

Cette interface permet de travailler sur des pistes midi.

Piano roll

1) Oui mais le midi, qu'est-ce que c'est?

Tout sauf du son à la base, car il s'agit d'une norme décrivant de façon chiffrée des hauteurs et longueurs de notes, des vélocités entre autres (ici il ne s'agit pas de la vélocité décrite au conservatoire musical comme étant une notion de rapidité, mais on se réfère plutot à l'intensité sonore ou à la force de frappe de l'instrument)...

Heureusement le midi est interprétable informatiquement, et c'est cette interprétation qui le rend musical. A l'époque de son invention, le midi permettait aux synthétiseurs reliés entre eux de communiquer sur les paramètres de leur jeu. De nos jours ton séquenceur, à travers des rectangles dans la fenetre du piano roll, matérialise symboliquement ces informations et te permet de les éditer, c'est-à-dire de les travailler. Tu peux copier/coller/couper une séquence, changer la hauteur à volonté d'une ou plusieurs notes, les allonger ou les réduire, changer leur vélocité, directement par la fenêtre d'édition... Beaucoup de ces traitements sont impossibles sur des pistes au format audio.

2) Tout ça c'est bien beau mais comment on en fait du midi?

-Tu peux utiliser ce qu'on appelle un clavier maitre, c'est-à-dire un clavier qui ne possède pas de sons propres mais qui, couplé à un branchement midi sur carte son et à des synthétiseurs software, pourra produire de la musique. A noter l'emploi du terme software désignant une partie logicielle, intégrant le numérique, par antagonisme avec l'hardware, partie matérielle, ou pièce du puzzle du monde de l'analogique.

Pour en revenir au sujet, plusieurs synthétiseurs hardware sont des claviers capables de synthèse sonore et possédent donc leurs propres banques de sons. On n'enregistre pas ces sons en midi dans le séquenceur, on ne le peut pas car ils sont sous format audio. Mais plusieurs de ces synthétiseurs possèdent une connectique qui leur permet d'etre relié en midi à une carte son, elle meme reliée à ton ordinateur. A ce moment-là tu peux utiliser le synthétiseur comme un clavier maitre, à condition que tu aies installé des banques de sons virtuelles dans ton séquenceur auparavant.

-Si tu n'as pas de synthétiseur midi ou de clavier maitre, pas de panique! Tu peux composer directement sur le piano-roll avec une simple souris! Je travaille moi-meme ainsi depuis des années et mes morceaux ne s'en portent pas plus mal. Tout est question de gout, de capacité à jouer d'un instrument, et de budget.


Tu veux certainement passer à la pratique? Il te faudra pour celà :

  • une carte son plus évoluée que celle présente à l'achat dans ton pc, inadaptée pour la musique assistée par ordinateur (MAO),
  • un séquenceur donc (Reaper de chez Cockos est très bien pour débuter, https://www.reaper.fm/),
  • probablement des logiciels pour le traitement du son (VST) ou pour sa production (VSTI ou banques/synthés virtuels) si ils ne sont pas déjà intégrés à ta STAN,
  • d'un système d'écoute dédié,
  • de micros si nécessaire
  • et encore bien d'autres explications! Je t'invite par conséquent à continuer ton apprentissage via les autres pages de mon site.